Activité & Actualité

Actualité

2017 / "Hors Champ", nouvel essai de Jean-Louis Sarrans aborde l'histoire de l'art récente. Il nous invite, en envisageant de nous révéler le socle non figuré, apparemment invisible, de la pensée des artistes, à notamment repenser notre face à face avec l'art abstrait, à aussi approcher d'une civilisation, son langage.
En effet, l'oeuvre s'inscrit toujours dans une réflexion, et est aussi, de ce fait même, souvent redevable à l'histoire de l'art.
Quelles images, influences, icônes ou pensées se sont donc dissoutes dans le champ muet de l'abstraction ?
Car, contrairement à ce que la facilité apparente de certaines de ces oeuvres dénuées d'objets laisse supposer, les innombrables choix opérés par l'artiste pour les composer (en réalité les décomposer), comme ses références profondes sont tous dépendants d'une connaissance qu'il a su inlassablement capter, puis attirer à lui et préserver.
Cela n'aura souvent été qu'un rai fugitif, une bribe de pensée aussi pauvre qu'une minuscule parcelle de réalité.
C'est pourquoi, pour répondre à son aspiration à faire remonter cette pensée directrice à la surface de chacun des fonds abstraits qu'il aura longuement médités, afin de la laisser flotter sans dénaturer l'oeuvre, Jean-Louis Sarrans n'a retenu comme déterminant pour la dessiner et la suggérer, que des portions apparemment appauvries, sans relief, du champ de la réalité.
Naturellement complétée par cette dimension rudimentaire, l'oeuvre dévoile alors une hauteur de vue insoupçonnée, elle diffuse, au-delà de l'insaisissable perspective énoncée par ses couleurs, une signification humaine totale, inépuisable, qui la fait réapparaître.

Ci-contre l'oeuvre : " La course du soleil "

Expositions - Editions


Depuis 2001, Jean-Louis Sarrans imagine des oeuvres photographiques. A compter de 2003, il est successivement exposé et représenté par les galeries parisiennes de Pascal Gabert (75003), Luc Queyrel (75006), Philippe Gelot (75004), Gérard Hadjer (75008).

En 2010, en partenariat avec la Fondation EDF Diversiterre, Jean-Louis Sarrans inaugure avec l'exposition "DEMAIN, MÊME HEURE", la nouvelle galerie de l'ŒIL  sur le site EDF rénové du Bazacle à Toulouse.

Mai 2011, la Galerie Binôme (19 Rue Charlemagne 75004 Paris) http://www.galeriebinome.com, désormais nouveau partenaire de Jean-Louis Sarrans, propose une scénographie inédite de l'exposition "DEMAIN, MÊME HEURE", qui sera partiellement reprise dans le cadre de "Paris Photo 2011".
2012, Jean-Louis Sarrans met en scène à Paris, pour le groupe bancaire de La Société Générale, une exposition personnelle inédite, intitulée "Anthropocène I".
Il présente ensuite, concomitamment, en fin d'année, "Le cycle du carbone", oeuvre inédite, à la Galerie Binôme, et une sélection d'oeuvres récentes à la Galerie des Tropismes, sur l'île caraïbe de Saint Martin.

2013, la Galerie Binôme propose une nouvelle exposition personnelle de Jean-Louis Sarrans, intitulée "LE JARDIN SANS MAÎTRE". L'oeuvre s'y décline telle une énigme, délivrée pas après pas par l'inépuisable flux d'une fugue. Une rhétorique formelle inédite nous permet d'accéder à une dimension cruciale jusqu'alors inconnue, hors de portée.
Ensuite, après Art O'Clock au CNIT la Défense, Jean-Louis Sarrans participe, à l'invitation de la Galerie Binôme, au salon photographique "FOTOFEVER" au Carrousel du Louvre.
2014, Jean-Louis Sarrans représente la Galerie Binôme durant Offline Artsper, il y présente "L'accueil fait à Gagarine", oeuvre emblématique de ses ultimes compositions.

2015, la Galerie Binôme, à l'occasion de la parution du dernier livre de Jean-Louis Sarrans aux éditions Verlhac, propose une troisième exposition personnelle de ses oeuvres. Cette exposition, intitulée [ENCLOS PHOTOGRAPHIQUES]*confronte le lyrisme des oeuvres antérieures à l'impérieuse objectivité des toutes dernières créations de l'artiste.


   Vidéos complétant les expositions photographiques :

   La MAISON SUR LA FALAISE (13'51) 2007
   THIS TIME TOMORROW (12'23) 2010
   WINDY FIELDS (12'57) 2013


  Edition

   Quai Gagarine ou la Traversée du Ciel (Editions Atlantica) 2003
   Cosmogonies (Verlhac Editions) 2010
   Le jardin sans maître (Verlhac Editions) 2015



photo